Cyclisme: Thor Hushovd passe du vert à l'arc-en-ciel‎

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cyclisme: Thor Hushovd passe du vert à l'arc-en-ciel‎

Message  Ménès le Dim 3 Oct - 21:03

Le Norvégien Thor Hushovd a enlevé dimanche le titre de champion du monde sur route au terme d'une course haletante que le Belge Philippe Gilbert a bien cru gagner jusqu'à trois kilomètres de l'arrivée à Geelong, en Australie.
A 32 ans, le coureur scandinave, deux fois maillot vert du classement par points du Tour de France, a franchi la ligne après six heures et 21'49" d'efforts devant le Danois Matti Breschel et l'Australien Allan Davis, qui offre au pays hôte un lot de consolation après la perte du maillot arc-en-ciel par son compatriote Cadel Evans, pourtant aux avant-postes.
Le premier Français, Romain Feillu, a fini dixième.
"C'est un rêve", a confié Hushovd aux télévisions. "Je vais maintenant savourer, essayer de savourer ça tous les jours (...), regarder ce maillot parce que j'ai eu cette chance qui ne se reproduira peut-être jamais."
Le parcours de ce championnat du monde disputé pour la première fois sur le sol australien interdisait un sprint massif par la répétition d'une côte située à mi-tour et présentant à son sommet une pente de 20%.
Thor Hushovd, qui n'est plus un sprinteur capable de rivaliser avec les hommes les plus rapides du peloton mais dont la robustesse et la puissance le propulsent désormais au rang des meilleurs coureurs des courses d'un jour, en a profité.
Il a placé son effort dans le faux plat montant final devant Breschel et Davis, deux coureurs qui, comme lui, sont capables de passer les côtes à l'inverse de purs sprinteurs tels Mark Cavendish et Tyler Farrar très vite dépassés par les événements.
"Je ne pouvais pas me reposer sur une forte équipe comme l'ont fait les Italiens, les Belges et les Espagnols", a dit le vainqueur. "J'ai profité du travail accompli par les équipiers d'Oscar Freire pour conserver mes chances et finalement gagner."
DUEL ITALO-BELGE
Le scénario de la course a réservé un long duel opposant l'Italie de Filippo Pozzato à la Belgique de Philippe Gilbert mais pour s'être personnellement livrés de bonne heure, les deux grands favoris de cette course arc en ciel ont échoué, sans avoir finalement fait la moindre faute.
Unie derrière son leader Philippe Gilbert, la formation belge a opéré la sélection à un peu plus de trois tours de l'arrivée, scindant le peloton, 32 coureurs s'alliant provisoirement en tête.
Le travail défensif de la sélection espagnole, piégée, a permis un regroupement mais déjà les hommes forts s'étaient distingués, Philippe Gilbert, Filippo Pozzato et Cadel Evans, le champion sortant, fringant et soucieux de rendre son tablier avec les honneurs.
Les Français Cyril Gautier, Romain Feillu et surtout Yohan Offredo ne quittant jamais les premières places ont fait mieux que figurer.
Au moment où le peloton se reformait, sous l'impulsion de Luis-Leon Sanchez, l'équipe italienne a pris collectivement les choses en main à deux tours de l'arrivée, Giovanni Visconti attaquant sèchement en compagnie du vainqueur du Tour d'Espagne Vincenzo Nibali.
Une nouvelle fois, la sélection espagnole a assuré la poursuite et laissé croire à Oscar Freire qu'il pouvait encore décrocher un quatrième titre mondial.
Mais dans le dernier tour, toujours à la faveur de la côte surplombant la magnifique baie de Geelong, Philippe Gilbert a attaqué en solitaire, se dotant d'un avantage de 20 secondes.
Tant sa fatigue, l'empêchant de relancer dans la dernière petite côte à 4 kilomètres du but, que le travail de Cadel Evans et de nouveau la poursuite du peloton emmenée par les équipiers de Freire ont eu raison des espoirs fous du coureur belge et ouvert la voie au baroudeur Hushovd.
Approchant les 60 victoires, comptabilisant sept victoires d'étapes dans le Tour de France, des succès dans Gand-Wevelgem, le Circuit Het Nieuwsblad, dans des étapes de la Vuelta et du Critérium du Dauphiné, le Norvégien offre à son pays son premier titre mondial sur route.
Ses podiums dans Paris-Roubaix (2009 et 2010) ou dans Milan-San Remo (2005 et 2009) l'avaient mis sur la voie royale dans laquelle il s'est engouffré dimanche.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Ménès
Admin

Nombre de messages : 2649
Date d'inscription : 12/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://aatelevision.c.la

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum