Dénonciation via email

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dénonciation via email

Message  Ménès le Lun 21 Sep - 14:29

Police : une boîte mail pour briser la loi du silence et lutter contre la délinquance ?
Le patron de la police de l'Essonne, qui garantit une confidentialité totale, espère aussi recevoir des photos et des vidéos.« C'est une vraie fausse bonne idée, tant au niveau éthique que logistique », réagit sur Le Post le secrétaire général du syndicat de police Alliance, Jean-Claude Delage, ce samedi.

C’est nouveau… Et ça risque de devenir un sujet polémique.

Jean-Claude Borel-Garin, le patron de la police de l’Essonne, vient de mettre en ligne une boîte mail pour les habitants des quartiers sensibles du département, selon Le Parisien.

Grâce à cette adresse mail, il espère recueillir les témoignages de la population des quartiers concernant la petite délinquance, et briser le mur du silence qui règne dans de nombreuses cités.

Pour faire connaître cette adresse mail, le numéro 1 de la police de l’Essonne va faire distribuer une lettre d’information destinée aux habitants desdits quartiers.

Une lettre qui sera disponible dans les commissariats et les mairies, précise Le Parisien.

Selon le quotidien, certains élus pourraient même distribuer ce courrier en même temps que le bulletin municipal.

« C'est rapide, efficace et en toute discrétion. Cela désenclave les quartiers sensibles et permet à ceux qui ont peur d'entrer dans un commissariat et de se faire entendre » explique Jean-Claude Borel-Garin, toujours selon Le Parisien.

Selon ce dernier, une confidentialité totale est garantie à l’auteur du mail.

Des vidéos ou des photos pourront être également envoyées, est-il précisé.

Les messages seront traités deux fois par jour.

Reste à prouver l’efficacité d’un tel système, que certains vont apparenter à de la « délation» virtuelle ».

Le syndicat de police Alliance s'élève déjà contre cette méthode : « On va encore donner l'impression qu'on réinstalle la police de Vichy, ça va donner une mauvaise image de la profession », dixit le syndicat, selon France Info.

« La dénonciation, cela rappelle les sombres heures de l'histoire », confie aussi au Parisien Stéphane Beaudet, maire UMP de Courcouronnes.

Une initiative qui a aussi ses partisans, comme Claude Vazquez, le maire PC de Grigny : « Je ne suis pas contre ce système. Mais si la victime n'a que cette solution, c'est qu'il y a comme un constat d'échec, cela voudrait dire que le maillage n'existe pas et que le service de proximité a échoué. »

_________________
avatar
Ménès
Admin

Nombre de messages : 2630
Date d'inscription : 12/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://aatelevision.c.la

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum